lundi 19 octobre 2009

Mazembe en finale contre Heartland malgré sa défaite à domicile devant Al Hilal 0 - 2

Le Tout puissant Mazembe qui a perdu dimanche à Lubumbashi contre Al Hilal 2 - 0, mais sauvé grâce à sa victoire en match aller au Soudan 5 - 2, croisera le fer en finale de la Ligue des champions avec Heartland du Nigéria, tombeur de Canon Pillard, 4 - 0 (aller) et 1 - 0 (retour).

Battu (0 - 2) hier dimanche 18 octobre au stade Kibasa Maliba par Al Hilal, le TP Mazembe disputera, quand même, la finale de la 13ème Ligue des champions. Le team noir et blanc méconnaissable au match retour a obtenu sa qualification dans la douleur.

La victoire (5 - 2) obtenue en déplacement à Omdurman a pesé lourd dans la balance. Mazembe se fait peur avant une finale qui ne s’annonce pas facile contre Heartland du Nigeria.

Les Corbeaux lushois voulaient, pourtant, offrir un beau match à leurs supporters pour cette qualification en finale de la Ligue des champions. Par rapport au match aller disputé à Omdurman, l’entraîneur Diego Garzito n’a retouché que légèrement son onze de départ.

Le jeune Déo Kanda est titularisé au coup d’envoi sur le flanc gauche avec derrière lui, Jean Kasusula. Le Zambien Given Singuluma débute le match sur le banc. L’autre modification est la titularisation de Eric Nkulukuta Miala au poste de latéral droit à la place de Tshizeu Kanyimbo.

Les premières minutes de la partie ne donnent pas raison au coach du TP Mazembe. Son équipe fait face à un adversaire qui presse très haut. Sur le flanc gauche, l’entente entre Kanda et Kasusula laisse à désirer. Al Hilal ouvre le score logiquement à la 26ème minute sur une erreur le flanc gauche qui profite aux attaquants d’Al Hilal. Edward Sandoba reprend à l’entrée de la surface un centre de son ailier droit. Son tir est imparable pour Robert Kidiaba. 0 - 1, Mazembe encaisse le coup. Patou Kabangu, Alain Kaluyitukadioko sont muselés.

Supérieur au milieu de terrain, Al Hilal domine une équipe de Mazembe qu’on ne reconnaît pas. A la 32ème minute, la formation récidive. L’action est semblable à celle qui a été à l’origine du premier but.

L’ailier droit d’Al Hilal se retrouve seul devant Kidiaba. Le portier de Mazembe parvient à repousser sa frappe à bout portant. Mais Edward Sandoba qui rôdait dans les parages reprend et offre un deuxième but à Al Hilal après seulement 32 minutes. Mazembe doute et Diego Garzito décide d’effectuer son premier changement avec la sortie de Déo Kanda remplacé par le Camerounais Ekanga Narcisse. Le score de 0 - 2 à la pause.

Au retour des vestiaires, Mazembe tente de réagir. Le coach Garzito fait entrer Given Singuluma à la place de Patou Kabangu. Kasongo Ngandu prend, quand à lui, la place de Guy Lusadisu Basisila. Son équipe reprend le contrôle du jeu mais Al Hilal est bien organisé derrière. Les joueurs soudanais réagissent par des contres. Ils se créent même les meilleures occasions de cette deuxième mi-temps.

Le dernier coup de sifflet viendra finalement libérer tout le stade Kibasa Maliba. Mazembe perd (0 - 2) mais se qualifie pour la finale.

Aimé Katumba/Le Potentiel

Posté par Brababdou à 09:11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Mazembe en finale contre Heartland malgré sa défaite à domicile devant Al Hilal 0 - 2

Nouveau commentaire